Archives pour la catégorie Actualités

l’élection du maire dans les communes, une histoire récente, un rendez-vous démocratique….

Décembre 1793, une centralisation supérieure est rétablie. Les pouvoirs centraux nomment dorénavant maires et conseillers municipaux. La centralisation des pouvoirs est plus forte qu’avant la révolution. Les élus sont révoqués et laissent place aux agents nationaux chargés de requérir et surveiller l’application des lois. Le maire et ses adjoints sont nommés par le roi et en son nom par le préfet.

Les bourgeois, effrayés à l’idée de laisser trop de pouvoir au peuple, renforcent la domination des communes par le gouvernement. Au contraire, la gauche républicaine estime que le plébiscite est la première pierre de toute démocratie. De vastes et nombreux échanges eurent lieu. En faveur du vote populaire, Léon Gambetta notera en 1869 « s’il est un point où l’on nous donne raison, c’est la sublimité de notre idéal et l’excellence de nos principes ». Jules Ferry affirmait lui-aussi qu’il « appartient au gouvernement républicain de relever la dignité et d’accroître l’indépendance des assemblées municipales ». Ainsi son retour au pouvoir permit le 5 avril 1884, de faire adopter l’élection du maire dans les communes.

Un siècle d’affrontements idéologiques aura été nécessaire pour que le maire devienne ce que 1789 avait toujours souhaité qu’il soit. Dans l’esprit des républicains convaincus, il ne s’agit pas seulement d’organiser des élections locales, mais bel et bien de susciter, dans chaque commune, de véritables débats publics.
Ainsi notre histoire républicaine nous donna le pouvoir de lutter, au niveau de la commune, pour toutes les thématiques importantes telles que l’écologie, la solidarité et la démocratie. Il nous appartient désormais, au nom de notre droit républicain et de notre devoir démocratique, de nous rendre aux urnes ce dimanche 28 juin, et de participer à notre tour à la démocratie locale.

Résignation ou détermination? Pour nous la réponse est claire. Et vous, qu’allez-vous faire ?

Pendant plusieurs décennies, le système néo-libéral s’est attaqué durement à l’hôpital public et à la sécurité sociale. Les milieux hospitaliers et sociaux, eux, n’ont eu de cesse de tirer la sonnette d’alarme. Quand la crise du Covid est arrivée, les défaillances se sont révélées au grand jour. Nous n’avions plus assez de masques pour protéger la population. Le nombre de lits disponibles était insuffisant. Aucun réel plan de lutte contre les pandémies n’était en place. Aujourd’hui le bilan est sans appel : nous n’étions pas prêts.

Malgré cela l’immense investissement des médecins, des infirmiers, des aides soignants nous a permis de tenir, de lutter, de sauver des vies. Lorsque la surcharge de travail était trop éreintante, ils ont continué d’accomplir leurs missions avec zèle. Lorsqu’ils ont eu à prendre la décision de qui soigner, ils n’ont jamais cédé à la pression. Lorsque le gouvernement a cessé de leur fournir suffisamment de matériel, ils ont préféré continuer à sauver des vies plutôt qu’abandonner. Soyons fiers d’eux. Il nous incombe désormais de prendre le relais, et dans les jours à venir d’opposer une solution à chaque difficulté.

Malheureusement le moment n’est pas encore à célébrer notre victoire. D’autres crises sont toujours à venir. Dans l’ombre de la crise sanitaire, les crises économiques, sociales et écologiques approchent inexorablement. L’action n’est plus un choix mais une obligation. Si l’inaction reste la règle, le chômage deviendra la norme. Si l’inaction reste la règle, nos droits disparaîtront. Si l’inaction reste la règle, la crise écologique redessinera notre société entre famine et canicule. Jours après jours des hommes et des femmes se battent pour empêcher ce futur. Pour toutes celles et ceux qui ont lutté contre le Covid, contre les inégalités, contre la pauvreté et qui aujourd’hui nous permettent de nous en sortir, nous avons le devoir d’être prêts.

La plus grosse bataille de notre siècle se joue en ce moment. Nous sommes déjà en retard, mais n’oublions pas pourquoi nous nous battons. Nous rêvons tous d’un monde plus digne, plus juste, plus beau. D’un monde où la surconsommation et la croissance perpétuelle ont laissé leur place à une consommation raisonnée ne rognant plus sur les ressources vitales de nos enfants. D’un monde où la solidarité a supplanté les inégalités. D’un monde où démocratie, respect et solidarité riment avec liberté, égalité et fraternité. Les solutions sont là, dans les programmes qui fleurissent au travers des changements de mentalité. Il n’y a pas d’alternatives rapides, faciles ou bon marché. Seulement le chemin que nous devons tracer. C’est un combat que nous pouvons et que nous devons gagner, pour nous, pour nos parents qui se sont battus pour nous, mais aussi pour nos enfants. Que voulons-nous que l’histoire retienne de nous ?

L’écologie solidaire n’est pas seulement une école de pensée pour les philosophes contemporains, une utopie pour un futur lointain, un rêve pour ceux qui n’ont rien. C’est un projet concret qui nous dépasse tous, qui nous transcende tous, qui nous force à nous surpasser. Ce qui comptera vraiment à la fin, c’est ce que nous aurons fait. Allons-nous nous lever ? Allons-nous protéger notre avenir? Allons-nous offrir à nos enfants un monde toujours plus juste et toujours plus beau ?

ID pour Beaumont 2020 et Ensemble, pour Beaumont, Agissons! ont choisis de s’unir, et pour Beaumont de croire en cet avenir. Mais nous ne pouvons lutter seuls. L’indifférence et l’inaction en doivent plus être de mise. La présence de tous ceux qui osent croire en un avenir meilleur est indispensable. Le 28 juin Beaumont aura besoin de vous, de votre participation, de votre soutien, avant qu’il ne soit trop tard.

Faîtes le pas, venez nous rencontrer !
Lisez ! Partagez ! Commentez ! Votez !
Le 28 juin, faîtes entendre votre volonté !

Second tour des élections municipales 2020

Alors ce sera le 28 juin.
Sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire…
Malgré toutes les questions que soulève ce choix, nous prenons acte de cette décision qui va permettre de terminer le cycle électoral des municipales 2020.
Dans ce contexte de crise sanitaire et sociale, une démocratie vivante et exigeante est plus que jamais nécessaire.
Le 28 juin, nous comptons sur toutes celles et ceux qui veulent vivre leur ville autrement.
Pour un engagement écologique et solidaire authentique et sincère.

28 juin 2020

Et maintenant ? vivre autrement

Après deux mois de vie confinée, nous sommes à nouveau autorisés à la vie extérieure.

Aujourd’hui, nous saluons l’activité qui reprend avec prudence. Ces deux derniers mois nous ont intimement bouleversés. Cette expérience soudaine et inédite a permis la mise en évidence de ce que nous voulons garder et de ce que nous voulons changer du « monde d’avant ».

La crise que nous connaissons n’a fait que renforcer nos convictions. Nous ressentons plus que jamais la nécessité de s’engager dans un changement de mode de vie profond en commençant par le périmètre de nos territoires de proximité.

Les besoins qui ont émergé ces dernières semaines sont complètement en phase avec les pistes proposées dans notre programme.

La mise en œuvre de nos propositions concernant les questions alimentaires (approvisionnement en produits de qualité, circuits courts, produits bio), de déplacements plus agréables, sécurisés et moins polluants et de renforcement des liens de solidarités au sein de notre communauté est plus que jamais nécessaire et urgente.

Nous endurons une première crise qui aura de lourdes répercussions économiques et sociales.  Nous avons tous été surpris par le degré d’impréparation de nos sociétés et de nos gouvernements à cet inattendu.

Un autre péril arrive dont nous ne pouvons pas ignorer les alertes régulièrement lancées à propos des conséquences du réchauffement climatique. Cette fois-ci, nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas.

Pleins de détermination, en nous appuyant sur nos capacités à agir collectivement et sur un optimisme lucide, nous voulons vivre autrement. C’est le choix que nous vous invitons à faire en continuant à soutenir la liste ID pour Beaumont 2020 ou en nous rejoignant dès maintenant et pour la suite du processus électoral.

Lire l’article dans son intégralité…c’est ici

Voir les propositions de notre programme…c’est là

Nos convictions renforcées

Après deux mois de vie confinée, nous sommes à nouveau autorisés à la vie extérieure.

Une période pleine de paradoxes et de contradictions.

La crise du corona virus nous a pris en plein vol d’hyper activité et obligés à un freinage brutal. Lancés dans le dynamisme très positif de la fin de la campagne, nous avons été confrontés brutalement à nos peurs, à des nouvelles habitudes de vie (isolement ou vie familiale recentrée), de nouvelles formes de travail et d’engagement. Une période difficile à vivre mais dont nous avons aussi appris à apprécier certains aspects : un rythme de vie plus apaisé, le silence retrouvé, une nature plus présente, une ville redécouverte lors de nos balades quotidiennes.

Un avenir plein d’incertitudes

Nous ne savons pas bien de quoi ces jours de déconfinement seront faits. Nous avons sans doute autant d’inquiétudes aujourd’hui qu’il y a deux mois : comment la vie va-t-elle s’organiser avec le risque de la maladie toujours présent ? Comment étudier et travailler sans prendre de risque, sans faire prendre de risque et sans perdre non plus le sens de notre activité ? Comment faire que nous ne basculions pas dans une société de la méfiance et de la surveillance ? Comment veiller à ce que nos libertés ne soient pas remises en cause sous des prétextes de sécurité exagérés ?

Dès le début du confinement, nous avons décrété une pause dans la campagne électorale. Nous avons essayé de maintenir le lien entre les adhérents et les membres de la liste malgré les difficultés liées à la distance et aux nouveaux moyens de communication en ligne parfois très frustrants. Beaucoup d’entre nous ont été très sollicités par les nouveaux équilibres à trouver entre la famille, le travail à distance et la classe à la maison, d’autres ont été très impliqués dans des actions solidaires…

Un bouleversement intime et des certitudes renforcées.

Aujourd’hui, nous saluons l’activité qui reprend doucement et avec prudence. Ces deux derniers mois nous ont intimement bouleversé. De cette expérience soudaine et inédite nous savons un peu plus ce que nous voulons conserver ou pas du monde d’avant et ce que nous voulons vraiment pour le monde d’après.

La crise que nous connaissons n’a fait que renforcer nos convictions. Nous ressentons plus que jamais la nécessité de s’engager dans un changement de mode de vie profond en commençant par le périmètre de nos territoires de proximité.

Les besoins qui ont émergés ces dernières semaines sont complètement en phase avec les pistes proposées dans notre programme.

La mise en œuvre de nos propositions concernant les questions alimentaires (approvisionnement en produits de qualité, circuits courts, produits bio), de déplacements plus agréables, sécurisés et moins polluants et de renforcement des liens de solidarités au sein de notre communauté est plus que jamais nécessaire et urgente.

Nous endurons une première crise qui aura de lourdes répercussions économiques et sociales. Nous avons tous été surpris par le degré d’impréparation de nos sociétés et de nos gouvernements à cet inattendu.

Un autre péril arrive dont nous ne pouvons pas ignorer les alertes régulièrement lancées à propos des conséquences du réchauffement climatique. Cette fois-ci, nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas.

Pleins de détermination, en nous appuyant sur nos capacités à agir collectivement et sur un optimisme lucide, nous voulons vivre autrement. C’est le choix que nous vous invitons à faire en continuant à soutenir la liste ID pour Beaumont 2020 ou en nous rejoignant dès maintenant et pour la suite du processus électoral.

Les propositions de notre programme pour accompagner la sortie du confinement :

Favoriser notre qualité de vie et notre santé

  • Agrandir les marchés tout en favorisant les circuits-courts locaux, y compris l’artisanat et mieux impliquer les associations de commerçants.
  • Favoriser l’installation de producteurs locaux et étudier la faisabilité de l’implantation d’une ferme urbaine pour participer à la constitution d’une ceinture maraîchère autour de la métropole clermontoise.
  • Conserver la gestion municipale de la restauration scolaire et améliorer la qualité des repas des enfants en favorisant les circuits courts et Bio.

Pour des déplacements plus aisés et plus apaisés

  • Créer un réseau de pistes cyclables continues et sécurisées.
  • Améliorer les cheminements doux et sécuriser les trajets en direction des écoles, du collège et des bâtiments publics.
  • Favoriser l’implantation de vélos en libre-service (C.Vélo) par le prestataire métropolitain.

Renforcer les solidarités

  • Développer et soutenir les initiatives de développement de l’entraide entre Beaumontois·e.s.
  • Renforcer les actions du Centre Communal d’Action Sociale(CCAS) en direction des personnes en difficultés économiques.

En attendant le deuxième tour

Voici déjà quelques jours que, dans les faits,  la campagne électorale est suspendue. Toutes nos préoccupations se tournent désormais vers la lutte contre l’épidémie.

 La priorité absolue est d’abord la solidarité et le soutien aux personnels soignants et à celles et ceux qui assurent leur travail dans les transports, les services publics indispensables, le secteur de l’agro-alimentaire. Nous sommes conscients du risque qu’ils prennent pour le bien collectif et nous saluons leur engagement.
Jusqu’au retour de jours meilleurs et en attendant la fin du confinement nous ne publierons plus rien sur notre site de campagne ni sur notre page Facebook.
Pour autant, dans cette situation de crise inédite, nous avons plus que jamais besoin de débattre et d’échanger pour essayer de comprendre et pour envisager le monde d’après.
Faire vivre la démocratie au long court, en dehors des périodes de campagne électorale et dans notre quotidien, même confiné,  est toujours un engagement fort de l’association IDEES pour Beaumont. Retrouvez-nous et contribuez sur https://www.idees-beaumont.org/ et https://www.facebook.com/IdeesPourBeaumont/

Entre inquiétude et espoir. Retour sur les résultats du premier tour à Beaumont

Très préoccupée par la situation sanitaire et les conséquences de l’épidémie ; quelques jours après le déroulement du scrutin du 15 mars et dans un temps électoral en suspension ; l’équipe d’ID pour Beaumont 2020 partage avec vous quelques éléments d’analyse sur les résultats et ses espoirs pour le second tour.

Nous remercions bien sûr toutes celles et ceux qui se sont déplacé.e.s  pour voter dans un contexte inédit, lourd d’inquiétudes et d’incertitudes. Nous remercions également les services municipaux qui ont permis le bon déroulement du scrutin. La mise en œuvre des mesures de protection, en suivant des instructions tombant heure par heure a demandé un travail et une mobilisation démultipliés par rapport à l‘ordinaire. Nous remercions aussi toutes celles et ceux qui ont tenu les bureaux de vote et assuré le dépouillement.

Nous regrettons bien évidemment la décision d’avoir maintenu ce scrutin malgré toutes les alertes sur la gravité de la situation. Nous déplorons un taux d’abstention record puisque seuls 39 % des inscrits se sont déplacés pour voter. 

 Les listes du maire sortant et de son ex-premier adjoint sont arrivées en tête. Le contexte d’inquiétude élevée a pu inciter les électeurs à se tourner vers un vote conservateur mais messieurs Dumeil et Cuzin ont également bénéficié d’une notoriété due à la longévité de leurs mandats politiques : mandat municipal comme mandat départemental pour l’ex-premier adjoint. 

L’équipe d’ID pour Beaumont 2020 a réalisé un score de près de 24 %. Conscients du chemin qu’il reste à parcourir, nous sommes satisfaits de ce score qui marque un soutien appuyé pour une liste qui a osé un réel renouvellement, notamment au niveau de la tête de liste, Hélène VEILHAN. 

Nous sommes également heureux de constater que notre liste soutenue par Europe Écologie Les Verts est bien placée dans le paysage politique beaumontois dans la continuité des valeurs et des actions menées par IDEES pour Beaumont depuis plus de 30 ans maintenant.  Plus que jamais l’écologie est au cœur de notre engagement pour notre ville. 

Le travail de discussion avec la liste Pour Beaumont, agissons est engagé dans la volonté d’agir pour les valeurs qui nous sont communes : une démocratie renouvelée, plus de solidarité et une réelle prise en compte de l’urgence climatique dans notre quotidien. 

Dans l’éventualité d’une issue positive, nous pensons possible de mettre notre projet en place à l’issue du second tour à Beaumont.

Comme chacun d’entre vous, nous sommes tous actuellement mobilisés pour lutter contre l’épidémie en étant vigilants, en respectant les consignes et en accompagnant ceux qui sont isolés. La pandémie du coronavirus met en évidence la nécessité de conserver un système de santé et de solidarité de qualité. Tellement fragilisé par les réformes de ces derniers mois, il s’avère absolument indispensable dans les périodes de crises.

Nous sommes conscients que les causes de cette crise ne sont pas sans lien avec les excès de notre système économique mondialisé, la mise à mal des mécanismes de solidarité et le recul de nos services publics.  Quant à ses conséquences, nous savons qu’elles seront encore plus lourdes pour les plus démunis d’entre-nous. Que signifie le confinement pour les personnes sans domicile, dans ces conditions d’habitat précaire et dans les prisons surchargées. Quels liens d’humanité arrive-t-on à maintenir avec des personnes isolées ? 

Durant cette pause dans la campagne électorale, nous allons rester en lien, l’équipe, les Beaumontoises et les Beaumontois qui nous soutiennent, pour continuer à prolonger l’élan collectif qui nous a rassemblé ces derniers mois. Nous allons mettre à profit ce moment d’isolement physique pour alimenter encore plus notre projet de nos lectures, de nos compétences partagées, des expériences nouvelles déjà mises en place autour de nous.  

Nous reviendrons devant les électeurs beaumontois encore plus convaincus de la nécessité d’agir au niveau de notre commune pour plus de solidarité, pour une démocratie plus sincère et vécue dans notre quotidien et pour que le respect de la nature soit au cœur de toutes nos actions. 

Pour que ce projet se concrétise, nous savons pouvoir compter les uns sur les autres. 

En attendant, nous adressons notre soutien à toutes celles et ceux qui assurent services et ravitaillement pour que nous ne manquions de rien et bien sûr aux malades et au personnel soignant en première ligne pour faire face à cette crise.